Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Loisirs » Coup de coeur,Livre

Coup de coeur BD : Les ignorants


Le 9 juin 2013 | Par

Camille

Ses articles

Son Twitter

J’essaie de vivre ma vie selon un précepte simple : la sobriété heureuse. Je suis une altermondialiste optimiste et crois dur comme fer que le changement du monde commence par soi-même.

C’est le récit d’une initiation croisée. L’un est auteur et dessinateur de bande dessinée, l’autre vigneron en biodynamie. Amis et voisins, ils ne connaissaient rien au métier de l’autre. Pendant un an, ces deux-là ont travaillé ensemble, lu des BD, dégusté des vins, parcouru la France et rencontré d’autres acteurs de leur spécialité réciproque.

C’est un livre magnifique, humain, drôle et touchant.

C’est un roman (graphique) à lire comme on dégusterait un bon vin. Par petites gorgées, en appréciant sa puissance, en savourant ses mots.

C’est une bande dessinée qui donne envie de lire toutes les autres de son auteur, Etienne Davodeau. Et de boire du vin aussi.

C’est un ouvrage que je vous recommande vivement, surtout à ceux qui n’aiment pas la « BD » (terme si réducteur) et à ceux qui souhaitent comprendre le métier de la vigne et l’élaboration du vin.

 


7 commentaires à “Coup de coeur BD : Les ignorants”

  1. Vincent D. dit :

    Un autre BD d’Etienne Davodeau également, dans le même esprit… « Rural » Une BD de 2001 où l’auteur raconte l’histoire de 3 associés en GAEC qui ont décidé de convertir leur exploitation en agriculture biologique

    « Les ignorants »… c’était mon cadeau de la fête des pères de l’an dernier, si ça peut donner des idées ;-)

  2. Gaëlle dit :

    Je confirme que ça donne envie de tout lire de Davodeau… Et tu peux : c’est très très bon. « Rural » est effectivement dans la même veine. « Un homme est mort » m’a carrément fait pleurer. Et il y en a d’autres. Toujours marqué par cette humanité tendre.
    Petit détail intéressant: parmi les ouvrages que Davodeau propose à Richard Leroy de découvrir, dans « les ignorants », il y en a qui m’ont tentée et que j’ai lu, du coup. Et je n’ai pas regretté.
    C’est donc un livre épatant à plus d’un titre.

  3. Adrien dit :

    Merci de nous faire découvrir des artistes que l’on n’aurait certainement jamais eu le plaisir de lire sans votre blog… Rien que l’image ci-dessus nous donne envie d’en savoir plus… Du coup, ce livre est sur la liste de mes prochains achats !

  4. Myriam dit :

    Une bonne BD et aussi l’occasion d’entrer en douceur dans l’univers de la biodynamie et de ce vin si particulier. Et d’y goûter ensuite !

  5. Très bonne bande-dessinée que j’ai lu il y a un mois déjà et je fus très agréablement surprise par le sujet et le développement très honnête d’Etienne Davodeau. Je férue de bande-dessinée que je pratique depuis l’enfance et je m’intéresse depuis quelques années aux différentes techniques d’agriculture et du « vivre responsable », ainsi que le DIY. La biodynamie est presque un « art un peu mystique » et je fus ravie d’en retrouver toute l’essence et l’esprit dans cette b-d chez ce vigneron qui respecte et aime profondément sa vigne. Très bon livre, à lire absolument ! Si vous voulez en savoir plus sûr cette tachnique : rdv sur mon site astucesetsantebio.com. Enjoy :)

  6. Très bonne bande-dessinée que j’ai lu il y a un mois déjà et je fus très agréablement surprise par le sujet et le développement très honnête d’Etienne Davodeau. Je férue de bande-dessinée que je pratique depuis l’enfance et je m’intéresse depuis quelques années aux différentes techniques d’agriculture et du « vivre responsable », ainsi que le DIY. La biodynamie est presque un « art un peu mystique » et je fus ravie d’en retrouver toute l’essence et l’esprit dans cette b-d chez ce vigneron qui respecte et aime profondément sa vigne. Très bon livre, à lire absolument ! Si vous voulez en savoir plus sûr cette technique : rdv sur mon site astucesetsantebio.com. Enjoy :)

  7. anita dit :

    Oui Camille, le temps des vendanges approche … « Les ignorants » … ou comment chacun apprend de l’autre, … et aussi s’apercevoir que c’est probablement l’intention (je dirai volontiers « l’amour ») qui donne la couleur au monde, aux actes …quelque soit le « domaine » d’activité : ici vigneron ou dessinateur. C’est Corinne qui en venant à une session d’Orhantza nous a apporté ce livre, voici plus d’un an déjà … jolie initiation croisée. potta

Répondre

Current ye@r *