Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Coloc d’entreprise, bien plus qu’une solution anti-crise !


Le 19 février 2013 | Par

Olivier

Ses articles

Je suis un entrepreneur chercheur de sens. Je dirige une entreprise de covoiturage www.ecolutis.com et j'ai co-fondé www.untoitpourlesabeilles.fr, www.mapolutis.com et www.unbureausurlaterre.com. Ce qui m'intéresse dans l'écologie, c'est l'Homme.

Continuons à explorer la thématique de ce mois de février : coworking, autopartage, couchsurfing, financement participatif, cocréation entre ONG et entreprises, collaboration radicale… Muriel nous a présenté une déclinaison de la corévolution pour les amoureux des pistes blanches grâce à la rencontre avec Lucas qui anime Coriding en région grenobloise. Au tour d’Olivier, rédacteur pour Ecolo Info mais aussi et surtout « entrepreneur chercheur de sens », de nous faire part de son propre témoignage du CO.

 

Cela fait bientôt cinq ans que Ecolutis est colocataire. D’ailleurs, l’entreprise n’a jamais été seule dans des locaux. Nous partageons nos bureaux avec 2 autres entreprises, Un toit pour les abeilles et 2D3D – GIS et probablement bientôt avec une journaliste.

Une vraie solution anti-crise pour payer moins cher ?

Peut-être, mais pas que.

Des économies ? Oui bien sûr. Un peu sur le loyer, un peu sur l’imprimante, la connexion internet etc… Ce n’est pas non plus la folie.  Mais surtout nous avons une grande salle de réunion et une cuisine.

Nous sommes des moustiques, des mini TPE : cinq dans une, cinq dans l’autre, trois dans la dernière. Nous travaillons beaucoup en télétravail, de manière temporaire ou permanente. Nous avons souvent des déplacements. Autant de choses qui font que si nous étions chacun dans un bureau différent, il serait souvent vide, ou alors avec une personne dans chaque. Pour vous donner un exemple, chez Ecolutis nous avons une personne qui était la seule de l’entreprise au bureau pendant presque six mois. Grâce à cette co-location cette personne n’était pas isolée.

Nous travaillons tous plus ou moins sur le web. La colocation nous permet d’avoir quasiment toujours au bureau un dirigeant et un développeur. Toujours pratique en cas d’urgence.

 

Bien plus qu’un gain d’argent

L’émulation entre nos trois entreprises est fabuleuse. Nous partageons nos stratégies, nos victoires et nos déceptions. Il y a des clubs de dirigeants pour ça ? Pas faux, sauf que là, la plus grande coopération ne se fait pas entre les dirigeants, mais entre les équipes. C’est bien simple dans cette coloc, nous n’avons pas de bureau par entreprise, tout le monde côtoie tout le monde. On partage les bons plans sur les outils, les méthodes, les programmes.

Chacune de nos entreprises peut doubler son effectif du jour en lendemain. Un gros coup de bourre sur un projet alors que les autres tournent un peu au ralenti ? Il nous arrive très souvent de faire appel à l’équipe de l’autre entreprise pour nous prêter main forte. Bien mieux qu’un contrat en CDD car nos colocs connaissent parfaitement notre métier et en plus, on sait qu’ils resteront à coté de nous dans les mois à venir au cas où nous aurions des questions sur leur travail.

FaViQuo, Facilitateur de la Vie Quotidienne, c’est le nom que nous donnons à la responsabilité tournante de prendre soin du bureau. Acheter du café, du produit vaisselle mais aussi réfléchir à comment améliorer la vie au bureau. Récemment le FaViQuo a choisi de changer la cafetière et d’acheter un filet de ping pong installable sur la table de la salle de réunion.

Une sorte de Coworking longue durée ? Voilà, et c’est probablement justement sur la durée que ça fait vraiment la différence.


7 commentaires à “Coloc d’entreprise, bien plus qu’une solution anti-crise !”

  1. caron dit :

    Bonjour et merci pour votre témoignage. Je démarre également dans mon atelier un espace de co working. peut être avez vous des conseils  » d’amis » pour réussir à faire prendre la mayonnaise . merci gilberte

  2. [...] Coloc d’entreprise, bien plus qu’une solution anti-crise ! [...]

  3. [...] « entrepreneur chercheur de sens », nous a fait de son côté part de son propre témoignage de la colocation d’entreprise. Au tour de Camille qui nous propose 3 vidéos du TEDx Bordeaux remplies de l’esprit du CO [...]

  4. [...] « entrepreneur chercheur de sens », nous a fait de son côté part de son propre témoignage de la colocation d’entreprise.  Camille nous a ensuite proposé 3 vidéos du TEDx Bordeaux remplies de l’esprit du CO [...]

  5. David dit :

    Excellent… se rendre service ou mutualiser des compétences … voir même instaurer un genre de SEL intra-entreprises (bon sauf que l’état n’aime pas ce genre de services car y a pas de TVA à récupérer et considéré comme du travail au noir)…. bravo.

  6. […] Continuons à explorer la thématique de ce mois de février : coworking, autopartage, couchsurfing, financement participatif, cocréation entre ONG et entreprises, collaboration radicale… Muriel nous a présenté une déclinaison de la corévolution pour les amoureux des pistes blanches grâce à la rencontre avec Lucas qui anime Coriding en région grenobloise. Au tour d'Olivier, rédacteur pour Ecolo Info mais aussi et surtout "entrepreneur chercheur de sens", de nous faire part de son propre témoignage du CO. Cela fait bientôt cinq ans que Ecolutis est colocataire. D'ailleurs, l'entreprise n'a jamais été seule dans des locaux. Nous partageons nos bureaux avec 2 autres entreprises, Un toit pour les abeilles et 2D3D – GIS et probablement bientôt avec une journaliste. Une vraie solution anti-crise pour payer moins cher ? Peut-être, mais pas que. Des économies ? Oui bien sûr. Un peu sur le loyer, un peu sur l'imprimante, la connexion internet etc… Ce n'est pas non plus la folie. Mai  […]

Répondre