Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Mode de vie » Recyclage / Troc

Crush : le seul papier qui consomme 5 fruits et légumes par jour


Le 8 février 2013 | Par

Catherine

Ses articles

Son Twitter

Du papier écologique réalisé avec des déchets agro-industriels, c’est désormais possible ! Favini, l’entreprise à qui l’on doit cette prouesse, propose la première et seule gamme de papiers écologiques produits à partir de maïs, agrumes, kiwis, olives, amandes, noisettes et café.

Devenus d’extraordinaires papiers, aux tonalités uniques inspirées de la nature,  ils portent à l’intérieur de la trame les marques des matières premières desquelles ils sont nés.

 

 

6 bonnes raisons d’adopter ce papier

# 1 – Favini est une entreprise engagée : Le développement de la nouvelle gamme écologique est l’évolution naturelle de l’expérience acquise avec la production de Shiro Alga Carta, le papier breveté Favini fabriqué avec les algues en excès des régions lagunaires à risque.

Tout au long de son processus de fabrication, l’entreprise accorde une attention scrupuleuse à l’écologie : la cellulose utilisée provient uniquement de plantations contrôlées et gérées durablement, elle est blanchie avec des méthodes sans chlore élémentaire (ECF).
Ses deux usines sont certifiées FSC. En outre, elles sont conformes aux normes ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001. La papeterie de Rossano Veneto a été la première en Italie à être certifiée ISO 14001 et OHSAS 18001.

 

# 2 – Crush est plus écologique : il permet jusqu’à 15% d’économie de la cellulose qui provient des arbres. Jusqu’à aujourd’hui, les résidus étaient destinés à être utilisés comme compléments alimentaires dans le domaine de la zootechnique ou comme combustible pour la production d’énergie, ou bien ils étaient éliminés.

En choisissant un chemin jamais exploré auparavant, Favini utilise ces sous-produits de manière alternative, en les transformant en matière première noble pour fabriquer son papier. En cette période de pénurie des ressources, soulager la pression sur les forêts et donner une nouvelle vie aux déchets (et même cinq vies) n’est pas négligeable !
Encore mieux : ces papiers peuvent être recyclés et réutilisés jusqu’à cinq fois pour produire des papiers de hautes qualités.

# 3 – Le papier Crush est certifié : en cohérence avec l’engagement de Favini pour soutenir l’environnement, le nouveau papier est certifié FSC, réalisé avec 100% d’énergie verte autoproduite et il contient 30% de fibre recyclée post-consommation.

# 4 – Il est beau: les résidus, bien visibles sur la surface du papier, donnent au produit une personnalité et un caractère vraiment extraordinaires.

# 5 – Il est disponible en 7 tonalités, en utilisant autant de matières premières: maïs, agrumes, kiwis, olives, amandes, noisettes et café.
Favini est également prêt à étudier la réutilisation de sous-produits d’autres entreprises pour développer des projets ad hoc.

# 6 – Il garantit d’excellentes performances d’imprimabilité et de transformation : en gardant les standards élevés des autres papiers Favin, on peut l’utiliser pour les applications les plus diverses, des brochures aux shopping bag, des étiquettes au packaging, jusqu’aux projets les plus créatifs.

 

Crush vient de recevoir le Prix du Produit innovant lors du salon Paperworld 2013. Il avait été précédemment récompensé parl’In Green Award, au salon Luxe Pack, qui s’est déroulé du 24 au 26 octobre 2012 à Monaco. Crush et son processus de production sont protégés par un brevet européen.

 

++ Pour aller plus loin ++


2 commentaires à “Crush : le seul papier qui consomme 5 fruits et légumes par jour”

  1. Céline dit :

    Je partage !! Le papier a l’air magnifique et il faut aider et faire connaitre ses entreprises innovantes !

  2. [...] on http://www.ecoloinfo.com Share this:TwitterFacebookWordPress:J’aimeSoyez le premier à aimer ceci. « [...]

Répondre

Current ye@r *