A Propos

Contact

Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Medias » Sur le web

Les trois réseaux sociaux écolos du moment


Le 19 décembre 2012 | Par

Anne-Sophie

Ses articles

Son Twitter

Touchée par le virus de l'info & des médias, éco-convaincue de longue date, j'aspire à mobiliser les consciences à grande échelle...

Ils se multiplient depuis plus de quatre ans maintenant : après le boom de 2008 et les nouveautés de 2010, voilà la cuvée 2012 ! Koom, Newmanity et Social Planet ont des positionnements légèrement différents des plate-formes d’ores et déjà existantes. A découvrir sans plus tarder!

Koom, pour visualiser l’effet de masse

N’est-ce pas fréquent de tomber sur des réticents à l’éco-citoyenneté sous prétexte que cela ne sert à rien si le voisin n’en fait pas de même ? Avec Koom, cela devrait changer : cette plateforme permet d’agir et de voir combien en font de même. Le but est clair: il s’agit d’unir ses forces autour d’actions dans le but de réussir à faire un monde meilleur.

L’ensemble des actions proposées sur KOOM.ORG s’articule en six catégories :

  • Consommation
  • Mobilité/Transport
  • Recyclage
  • Epargne/Finance solidaire
  • Citoyenneté/Eductation/Solidarité
  • Energie/Environnement/Eau.

Jérôme Lhote, fondateur du site, a passé plus de trois ans à mûrir le site et fonde son approche sur deux constats: « beaucoup se sentent débordés par les crises, nous sommes ultra pessimistes en France, et les gens se demandent ce qu’ils peuvent faire, et à quoi ça sert quand il le font; beaucoup pensent que cela ne fait pas la différence. La confiance s’érode de plus en plus et les élus aussi s’interrogent. Or la cohésion de la société a besoin de dépasser cela ».

L’idée est donc de proposer de quoi passer à l’acte avec une approche positive, non culpabilisante et où chacun trouve son intérêt. Le site a ouvert fin mai 2012 et compte aujourd’hui près de 1200 « koomers », dont la moitié sont « géolocalisés » – et permettent donc de voir qui, dans son entourage et voisinage proche, agit sur des thématiques particulières.

Notons que l’ADEME, à qui a été présenté le site, apprécie l’idée de visualiser l’impact concret de l’action citoyenne. « Fournir du concret et du local pour passer à l’acte est relativement innovant« , reconnaît le fondateur du site qui a d’autres idées dans sa besace pour inciter au passage à l’acte – telles des gratifications et avantages financiers avec des partenaires donnés et la multiplication de partenariats avec les collectivités publiques, qui pourront trouver ici de quoi matérialiser l’engagement citoyen sur une commune donnée. Les entreprises pourront aussi bientôt utiliser le service pour inciter au changement par l’action auprès de leurs collaborateurs.

++ www.koom.org

Newmanity, le réseau des créa-cult’

Lancé il y a quinze jours, ce nouveau réseau social est dédié à tous ceux qui replacent l’être humain et la planète au cœur de leur mode de vie - autrement dit, les créatifs culturels, qui seraient déjà 180 millions en Europe et aux Etats-Unis, et 11 millions en France.

Ici, l’idée est de mettre en cohérence sa vie personnelle avec ses aspirations profondes, en proposant des outils et des services pratiques pour agir facilement au quotidien (événements, stages, formations, fiches pratiques, etc.)

Un service de localisation permet également de rencontrer d’autres convaincus près de cher vous et de repérer personnes, associations et professionnels susceptibles d’être en phase avec vos valeurs. Les fondateurs l’affirment: « au coeur de notre démarche se situe le désir d’offrir en un seul lieu une gamme complète d’outils et de services pour accélérer le changement de société ».

++ www.newmanity.com

Social Planet

Je l’ai découvert il y a peu, mais nous sommes en présence ici du premier réseau social de l’économie sociale et solidaire en Europe.

Le site rassemble déjà 2100 structures de l’économie sociale , 140 groupes de travail et 190 initiatives « uniquement par réseautage et bouche à oreille » m’a confié la responsable, Nathalie Parent. La start-up qui porte l’initiative a été en phase d’investissement jusqu’à septembre 2012 et génère un chiffre d’affaire depuis.

Pour cause, ce réseau est le plus « professionnel » des trois présentés ici : sur Social Planet vous pouvez valoriser votre initiative, travailler de manière collaborative autour d’un projet ou être informé sur les dernières actus de l’économie sociale et solidaire. On trouve donc ici une dimension plus qualitative pour ceux qui souhaitent valoriser leurs projets professionnels liés spécifiquement à l’ESS.

++ www.social-planet.org

Et vous, qu’avez-vous découvert comme réseaux sociaux écolos récemment ?

 


Un commentaire à “Les trois réseaux sociaux écolos du moment”

  1. [...] See on Scoop.it – Bloc-NoteIls se multiplient depuis plus de quatre ans maintenant: après le boom de 2008 et les nouveautés de 2010, voilà la cuvée 2012 ! Koom, Newmanity et Social Planet ont des positionnements légèrement différents des plateformes existantes.See on http://www.ecoloinfo.com [...]

Répondre