Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Mode de vie » Alimentation,Panier du Mois

Mangeons local et de saison (mon panier d’août) !


Le 3 août 2012 | Par

Agnès

Ses articles

Totalement immergée dans un mode de vie écologique, je traque sans relâche dans le quotidien les initiatives et les leviers permettant de changer les comportements et bouger les lignes.

Que diriez-vous de remplir facilement votre panier de produits alimentaires de saison grâce à une liste de ce qui est disponible en cette période de l’année ? Et si l’on poussait la logique encore plus loin en choisissant à chaque fois qu’il est possible, des aliments locaux et encore mieux, issus de l’agriculture biologique.

L’été bat son plein, c’est le moment de profiter de tous les fruits et légumes gorgés de vitamines et de soleil. On fait le plein de vitamines et de fibres, sans oublier que fruits et crudités sont de bons agents rafraichissants des chaudes journées. Et vous pouvez bien entendu les décliner en gaspacho, glace, granité, smoothie…

Et puisque tout arrive à profusion, c’est le moment de penser aux longs mois d’hiver et préparer ses conserves et confitures.

Bon appétit à tous !

 

Le panier du mois d’août.

Fruits : Abricot, amande fraîche, brugnon, cassis, cerise, figue, fraise, framboise, groseille, melon, mirabelle, mûre, myrtille, nectarine, pastèque, pêche, poire, pomme, prune, quetsche.

Légumes : Ail, artichaut, aubergine, batavia, betterave, blette, brocoli, carotte, céleri, chou-fleur, concombre, courgette, cresson, épinard, fenouil, haricot à écosser, haricot vert, laitue, lentille, maïs, oignon, petit pois, poireau, poivron, pomme de terre, potiron, radis, salade, tomate.

Fromages : Abondance, beaufort, bleu d’Auvergne, bleu de Bresse, bleu des Causses, boulette d’Avesnes, brie de Meaux, brie de Melun, brillat-savarin, camembert, cancoillotte, chabichou, chaource, coulommiers, emmental, époisses, féta, fourme d’Ambert, gorgonzola, gruyère, langres, livarot, maroilles, mascarpone, mimolette, morbier, mozzarella, munster, ossau-iraty, parmigiano reggiano, pont l’évêque, pouligny-saint-pierre, reblochon, ricotta, rocamadour, roquefort, saint-félicien, saint-nectaire, sainte-maure, selles sur cher, tome de Savoie, valançay.

Viandes : Pleine saison pour le lapin, le canard, le poulet et la pintade. Moyenne saison pour le pigeon, la poule.

Poissons et crustacés : Anchois de Méditerranée, dorade grise de ligne, églefin (avec modération), hareng, langoustines (avec modération), lieu jaune (colin) de ligne, lieu noir, maquereau, merlan (avec modération), moules, rouget de roche, sardine, tacaud, thon blanc ou germon de ligne, tourteau.

Cueillette : Cèpes, chanterelles, girolles, myrtilles, rosée des très, trompette de la mort, pied de mouton, coprin chevelu, lactaire délicieux – feuilles (basilic, romarin) – fleurs (lavande, guimauve…).

Un panier d’août rempli grâce au livre d’Anne-Sophie Novel, Le guide du locavore (à retrouver dans la rubrique suivante).

Pourquoi un panier de saison, local et bio ?

    • Parce que choisir des produits locaux c’est choisir des circuits courts et privilégier «moins de kilomètres dans l’assiette».
    • Parce que choisir des produits locaux c’est un acte respectueux de l’environnement : le transport des aliments sur de longues distances rejette des gaz à effet de serre, sans oublier qu’il nécessite le recours à des procédés de conservation souvent très énergivores. La Fondation Hulot indique par exemple qu’un kilo de pommes en provenance d’Afrique du Sud consomme pour son transport 5 litres de gasoil, soit 20 fois plus qu’un kilo de pommes cultivées en France.
    • Parce que choisir des produits locaux, c’est un engagement en faveur des producteurs et des agriculteurs locaux et permet le maintien de leur activité localement.
    • Parce que choisir des produits de saison, c’est opter pour plus de fraîcheur, de saveurs et une plus grande richesse en vitamines.
    • Parce que choisir des produits issus de l’agriculture biologique, c’est faire le choix d’une alimentation saine, débarrassée des intrants chimiques.
    •  Parce que choisir des produits issus de l’agriculture biologique c’est s‘engager dans une démarche favorable à une agriculture paysanne, humaine, durable et solidaire. C’est un moyen d’exprimer son refus du système productiviste.

Cuisiner

 

 

S’inspirer

S’approvisionner

 

Bonne cuisine à tous et rendez-vous le mois prochain pour votre panier de septembre !


 


4 commentaires à “Mangeons local et de saison (mon panier d’août) !”

  1. Mlle Pigut dit :

    C’est vrai qu’en été, on est ravis de profiter de la multitude de fruits et légumes qui nous sont offerts. Mais c’est aussi le bon moment pour conserver ces magnifiques végétaux en en faisant des conserves, des confitures, en les déshydratant, etc. C’est du boulot, mais quel bonheur, l’hiver venu d’ouvrir des contenants sentant bon l’été !

  2. Mme pouette dit :

    est ce qu il n y a pas des cereales de saison ??? etant donné que les fruits et legumes et les cereales font parti de la plus grosse consommation que nous sommes censés faire, ca aurait ete interessant ( s il y a des saisons pour les cereales bien sure ) par contre, ce qui me frappe, c est qu il y a plus de fromage que du reste, quand on sait qu on devrait en consommer avec moderation, je trouve ca carrement etrange ce SUR choix dans le domaine !

Répondre