A Propos

Contact

Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Mode de vie » Dechets

Ma poubelle jaune innove : elle se met au sac en plastique !


Le 18 mai 2012 | Par

Nathalie

Ses articles

Voyageuse dans l'âme et jeune maman, j'aspire à me/à vous poser toujours plus de questions pour aller vers un bonheur responsable, simple, économique et écologique !

J’ai de la chance ! Ma commune fait partie de quelques chanceuses qui expérimentent une nouvelle façon de trier : on peut à présent mettre plus de choses dans la poubelle jaune !

 

Depuis début mars, ma commune de Saint-Léon-sur-Vézère, qui fait partie de la Sictom (syndicat intercommunal de collecte et traitement des ordures ménagères) du Périgord Noir a informé ses habitants d’une grande révolution : on peut à présent mettre presque tous les emballages en plastique, les sacs et les films alimentaires dans la poubelle jaune.

Le tri sélectif reste une chose assez compliquée en France, cela est dû en partie au fait que les consignes ne sont pas généralisées. On ne peut pas mettre les mêmes choses, ni de la même façon dans toutes les poubelles.
Cela va en revanche s’uniformiser d’ici quelques mois, car si les communes qui participent à cette expérience organisée par Eco-emballage  (l’organisme qui organise le tri en France) sont satisfaites, ces nouvelles règles de tri vont se généraliser.

On récapitule !

  • Dans la poubelle jaune, je peux donc mettre toutes les canettes, boites en alu, les emballages en carton, en plastique, les barquettes, les films alimentaires et les sacs en plastique. Dans ma commune, on ne dépose pas les choses en vrac dans le bac jaune, on les place d’abord dans un gros sac transparent, que l’on dépose ensuite fermé dans le bac jaune. Les sacs sont distribués à la mairie gratuitement, on peut aussi avoir des sacs noirs. Fini l’achat de sacs poubelles ! Pratique (mais on le finance avec les taxes sur le ramassage des ordures et c’est bien normal).
  • Ma commune incite très fortement à composter, il y a même des composteurs en vente à un prix attractif (20 euros) et presque tout le monde est équipé (je viens de finir de construire le mien). Du coup toutes les épluchures, le marc de café, le thé, la tisane, les coquilles d’oeufs, les restes de repas, la tonte de pelouse et les résidus de débroussaillage ou le contenu du sac d’aspirateur filent dans le composteur.
  • Les verres vont dans un bac spécial
  • Le papier (prospectus …) a aussi son bac spécial
  • Les déchets dangereux ou encombrants vont à la déchetterie
  • Il ne reste vraiment plus grand chose à mettre dans le sac poubelle noir ! D’ailleurs depuis que nous faisons ce tri, je le change à peine une fois par semaine et il est à moitié vide ( ma poubelle fait 30 litres)…

Ce nouveau tri ne sera en principe pas plus contraignant pour les « rippeurs », les personnes qui s’occupent de trier le contenu des bacs jaunes juste avant le recyclage. Ce qui est important, c’est de bien respecter les consignes de tri de votre commune pour limiter les refus (les emballages souillés, les déchets non conformes sont refusés et envoyés à l’enfouissement) car ceux-ci sont coûteux (si le tri n’est pas efficace, c’est le consommateur qui risque d’en pâtir de toute façon!).

Augmenter le rayon du tri est avantageux pour tout le monde, puisqu’on va limiter la pollution par l’enfouissement ou l’incinération de produits toxiques et non biodégradables.

Renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir quoi mettre dans le bac jaune et faites comme nous, collez une image des déchets à y mettre sur le frigo ou quelque part dans la cuisine (pour aider les enfants et les têtes en l’air). 

 

Une réflexion me taraude malgré tout : maintenant que l’on peut trier et donc potentiellement recycler les sacs plastiques et les emballages, certains diront qu’il n’y a plus de raison de limiter leur utilisation…

J’ai peur que la course au suremballage continue de la part des fabricants et que les ménages se sentent moins concernés et recommencent à utiliser des sacs plastiques. Qu’en pensez-vous ?

 

 

 


2 commentaires à “Ma poubelle jaune innove : elle se met au sac en plastique !”

  1. guillaume dit :

    Il faudrait une bonne campagne d’information sur les conditions de recyclage du carton, du plastique, du verre, etc., afin que les gens se rendent compte qu’il ne suffit pas de trier ses déchets pour avoir une bonne conscience face à l’environnement. Car le recylclage est à la fois coûteux et produit lui aussi beaucoup d’énergie et de la pollution. Il est nécessaire de prendre conscience que trier c’est très bien, mais que jeter moins, c’est encore mieux. Cela implique de se poser des questions sur la réutilisation des matériaux et des objets usés ou abîmés, comment les réparer, les donner ou les faire réparer, et par conséquent, sur l’intérêt d’acheter des choses qui durent, se réparent ou se réutilisent. Mais pour cela, il faut évidemment être informé et surtout réfléchir un peu.

  2. Nathalie dit :

    Bonjour Guillaume,

    Ces campagnes existent. Elles sont relayées sur internet, dans les magazines locaux et par le biais des syndicats de recyclage et des entreprises. Malheureusement, elles ne touchent que ceux qui s’y intéressent !

    Par ailleurs, dans de nombreux grands magasins, il y a maintenant des bacs pour y déposer le suremballage avant de rentrer chez soi. C’est encourageant, mais est-ce que ça incite les consommateurs à choisir le produit avec le moins de suremballage ? Pareillement, j’ai découvert dans certains magasins, du vrac pour les produits comme le riz, les pates, le muesli, bio ou pas. Super pratique ! Les choses changent, doucement …

    Il faudrait en effet quelque chose de plus grande ampleur, comme un spot TV? Cela se fera sûrement, quand cette nouvelle norme sera appliquée, pour que tout le monde la respecte. Mais qui ira dire que le déchet le plus biodégradable c’est celui que l’on n’engendre pas ? Nous et vous ! C’est aussi notre rôle de citoyen d’en parler autour de nous. Le changement vient aussi et surtout d’en bas :o) Cheers et continuons à propager la bonne parole !

Répondre