Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Mode de vie » Alimentation

L’équitable : tout le monde en parle, personne n’achète !


Le 15 mai 2012 | Par

Anne-Sophie

Ses articles

Son Twitter

Touchée par le virus de l'info & des médias, éco-convaincue de longue date, j'aspire à mobiliser les consciences à grande échelle...

A l’occasion de la quinzaine du commerce équitable, Max Havelaar France  a sollicité l’excellent agence Eclairage Public pour faire le point sur le commerce équitable en France. L’infographie ci-dessous résume bien la situation: tout le monde en parle, mais personne n’achète…

 15,50 euros par an

En France, seulement 1 foyer sur 3 a déjà acheté des produits équitables. Et lorsqu’on jette un œil au panier de la ménagère, les choses se corsent : les français ne dépensent que 15,50 € par an en produits équitables, ce qui représente seulement 0,6% des dépenses alimentaires annuelles du foyer…

Au niveau mondial, même topo. Prenez le café, le cacao ou les bananes, les produits équitables les plus consommés. Ils représentent chacun moins de 2% des ventes de leur filière en volume.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir :

Eclairage Public Max Havelaar Commerce Equitable

Ce planisphère, rebaptisé pour l’occasion « Planisfair », est très grand (1,90m x 1,70m) et réunit toutes les infos sur la production et la consommation mondiale de produits issus du commerce équitable : surfaces cultivées, volumes de production vendus, localisation des organisations de petits producteurs, répartition par filière, revenus des ventes et utilisation des primes,…

Une infographie signée ÉCLAIRAGE PUBLIC & MAX HAVELAAR FRANCE, à consommer sans modération !

 


6 commentaires à “L’équitable : tout le monde en parle, personne n’achète !”

  1. Mélanie dit :

    Bien vu Anne-Sophie, c’est un gros problème et c’est pour ça notamment que les boutiques mais aussi les fournisseurs (surtout dans le prêt-à-porter) connaissent un turn over important, alors, lecteurs de Bordeaux et la CUB, soutenez les petites boutiques militantes indépendantes pour faire tous vos cadeaux (Ex Aequo, Artisans du Monde…) et vos courses alimentaires (Café Michel à Pessac ou Ethiquable à Fleurance…)

  2. vert citron dit :

    il est certain qu’au vu des produits bio deja consommés qui ne sont pas la majorité du marché: peu sont équitables. alors si on rajoute la notion d’equitable….on fait partie d’une toute petite minorité!

    c’est pour cela que j’apprecie beaucoup les marque comme alter eco par exemple: bio ET équitable!

    mais à la caisse de nos supermarchés conventionnels: les tapis roulants et les courses de ceux qui nous precedent ou nous suivent en disent long….

  3. Ours blanc dit :

    La consommation équitable : c’est à dire payer le juste prix pour que le producteur en vive est voulu au départ comme une aide aux peuples du sud (aux très petits producteurs). Mais cette initiative a été coulé dans les grandes surfaces par la distribution (ou tu baisse tes prix ou du dégage, ou du produit plus ou je vais voir ailleurs). Je vous conseil de revoir l’émission Cash Investigation sur la 2 en replay, ça montre le revers du système des grandes surfaces. D’ailleurs, aujourd’hui les grandes surfaces lancent aussi leurs produits équitable (des faux bien sûr car il ne permettent pas aux petits producteurs d’en vivre mais font appel à des groupes délocalisés dans les pays du sud pour les fournir en produits). Donc Conclusion : ON NE PEUT PAS ACHETER DE PRODUIT EQUITABLE EN GRANDE SURFACE. Il faut aller dans les boutiques spécialisés… Voili, voilà, un gas qui passe par là ;)

  4. Liberty BAG dit :

    le commerce equitable n’est pas « le coeur du metier » des grandes surfaces … et pourtant si elles permettent de faire connaître aux plus grands nombres l’existence d’une offre differente … ne tapons pas trop sur elles !
    Est ce que les petites boutiques pourraient assurer assez de débit pour soutenir les producteurs D ICI OU D AILLEURS ??? alors en bonne intelligence , concentrons notrre energie pour faire connaître les petites boutiques et les soutenir ! moi je vais au devant des clients sur les marchés Bio les eco-festivals ou le public est très concerné et acheteur, c’est gràce à ces actions que je peux maintenir ma boutique en ville – qui est indispensable aussi pour communiquer au plus grand nombre voilà faites passer l’info dès que vous voyez une boutique ethique faites du buzz !!!

  5. A titre personnel, je suis un minimaliste des achats, donc équitables ou pas, j’achète le moins possible, par contre je suis un accro du net ! (en pratique j’utilise bcp le site leboncoin.fr sur lequel je vends pour m’alléger, et achète aussi parfois)

    Concernant l’équitable, effectivement, les chiffres ne sont pas vraiment à la hauteur, je pense que j’irai plus dans ce genre de boutiques si elles proposaient plus d’alimentaire bio, équitable et/ou local ! (et encore plus si elles proposaient des articles liés à la Paix et l’éducation à la communication empathique, la psychologie, méditation, yoga, bien être, dév personnel, etc..)

    (ex d’articles du genre http://www.mvtpaix.org/boutique )

Répondre