A Propos

Contact

Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Eco-mobilité » Velo

Bordelaises et bordelais version… Cycle Chic!


Le 28 octobre 2010 | Par

Anne-Sophie

Ses articles

Son Twitter

Touchée par le virus de l'info & des médias, éco-convaincue de longue date, j'aspire à mobiliser les consciences à grande échelle...

Bordeaux n’est plus parsemée de façades sombres et sales de pollution ou de quais en friche sur les bords de la Garonne: si vous avez encore cette image du Port de la Lune, il est temps de (re)venir faire un tour dans le coin ! Et de venir en vélo: l’association Vélophonie (qui ambitionne de créer un véritable réseau vélo francophone international et de développer l’usage des TIC auprès des acteurs francophones du vélo) vient en effet de lancer « Bordeaux Cycle Chic », un blog participatif original qui devrait en faire rouler plus d’un. Rencontre exclusive avec Annie-Claude, co-fondatrice du projet Vélophonie et paparazzo officielle de cyclistes à Bordeaux…

Une bonne dizaine d’années ont été nécessaires pour transformer Bordeaux. Pour ceux qui ont un souvenir froid et bourgeois du Port de la Lune, d’une ville parsemée de façades sombres et sales de pollution et des quais en friche sur les bords de la Garonne, il est temps de venir faire un tour dans le coin ! La ville a changé. La ville et la vie d’ailleurs. L’un n’allant pas sans l’autre, il va s’en dire que la population bordelaise évolue aussi.

Et parmi les changements qui accompagnent la fin des travaux du tramway, l’usage du vélo. En 10 ans, le nombre de cyclistes s’est accru à vitesse grand V: d’après les chiffres de la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux), il a triplé entre 1991 et 2005, que ce soit à Bordeaux ou dans l’agglomération. Entre 2003 et 2005, le trafic vélos a augmenté à Bordeaux de 30% avec une hausse régulière de 13.5% par an sur 6 ans. Plus de 700 kilomètres de pistes réservées aux deux roues sillonnent l’ensemble des 27 communes de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

Voilà de belles conditions réunies pour motiver la création, par Didier Féneron et Annie-Claude Sebban, de l’association Vélophonie dont la première campagne de communication  a été lancée il y a quelques jours avec l’ouverture du blog collaboratif Bordeaux Cycle Chic.

Bonjour Annie, tu as co-fondé l’association Vélophonie il y a quelques mois à Bordeaux : peux tu nous en dire plus sur les objectifs de cette association?

En effet, née en décembre 2009, Vélophonie est la petite sœur de Vélo Cité Bordeaux.

Notre association bordelaise a un triple objectif :

  1. créer un véritable réseau vélo francophone international ;
  2. faire rayonner davantage notre territoire bordelais en matière de pratiques et d’aménagement cyclables, cela à la fois à des échelles nationale, européenne et internationale ;
  3. et développer l’usage des Technologies de l’Information et de la communication (TIC) auprès des acteurs francophones du vélo.

C’est un projet très ambitieux donc! Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement? Et à terme?

Oui, en effet, notre projet associatif est ambitieux. Surtout quand il s’agit d’encourager nos concitoyens à reconsidérer leur mode de vie urbain, et en particulier leurs habitudes de déplacement fortement orientées vers la voiture. Pour que ce type de public s’intéresse à la problématique vélo, Vélophonie a choisi comme méthode de sortir le plus souvent possible le vélo de ses domaines de prédilection que sont les transports et l’urbanisme. Ceci nous oblige à adopter une approche plus innovante, et aussi très transversale. Ainsi, nous essayons d’intégrer la thématique vélo dans des domaines qui lui sont assez étrangers en France : art, design communication, marketing territorial et viral, littérature, lexicologie, anthropologie, sociologie urbaine, géographie de la perception…

Etalés sur trois ans, nos projets sont nombreux. Ils s’intègrent à une démarche projet globale intitulée Francophonie 2.Vélo.

Nos actions sont généralement effectuées en partenariat. Par exemple, nous travaillons avec la Mairie sur le projet Bordeaux 2.Vélo. Celui-ci consiste à proposer aux 19 villes jumelles le vélo comme nouvelle thématique d’échanges culturels et techniques.

Deux autres projets nous tiennent à cœur : il s’agit de créer un lexique et une bibliographie francophones permanents du vélo. Les acteurs du vélo seront invités, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent à contribuer à ces outils de connaissance. Nous réalisons ces projets en collaboration avec la Librairie Mollat et l’Alliance Française de Bordeaux.

Notre association est très ancrée dans l’espace et le temps. Ce qui implique une vision à la fois historique et prospective du vélo. Pour Vélophonie, le territoire bordelais est un véritable laboratoire du développement durable où nous aimerions bien, à terme, vers l’an 2030, voir perdurer Bordeaux en tant que « ville cyclable durable ». Ce concept maître est au cœur de nos préoccupations et de nos actions, et nous effectuons actuellement divers travaux de « prospective vélo » en partenariat avec la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux) dans le cadre du projet Bordeaux Métropole 3.0.

Un jeune bordelais sur un jeune V’CubCrédit @BdxCycleChic

Et Bordeaux Cycle Chic alors, comment est née cette idée? Avec quel objectif?

Bordeaux Cycle Chic est un concept danois très innovant que nous hésitions à développer à Bordeaux. Puis les VCUB (la version bordelaise du Vélib’) sont arrivés, entraînant les bordelais à vivre leur ville en « mode doux » (modes de déplacement alternatifs à la voiture, à savoir la marche, la trottinette, le roller, et bien sûr le vélo.).

Cela nous a décidé à créer le blog collaboratif Bordeaux Cycle Chic. L’objectif de celui-ci consiste à exposer des photos de cyclistes bordelais parmi les plus élégants, les plus chics. Témoin quotidien d’une culture vélo propre à Bordeaux, ce blog fait état de toute la maturité et l’urbanité de nos concitoyens quant au développement durable.

Autre objectif important pour Vélophonie, c’est de faire entrer Bordeaux dans le réseau international – et très fermé – du « Cycle Chic », et de rejoindre ainsi d’autres villes cyclables de renom comme Copenhague, Amsterdam, Bruxelles, Sydney, Lisbonne, Barcelone, Edinburgh ou Santa Barbara.

Nous sommes très enthousiastes, car le blog a été ouvert il n’y a quelques jours, et déjà nous avons eu le plaisir de recevoir quelques clichés. Pour les associatifs que nous sommes, c’est là une chose toujours très agréable que de partager notre passion du vélo.

Merci pour cette interview !

Photo d’une danoise à Vélo issue du blog Copenhagen Cycle Chic

Alors si vous venez dans la région bordelaise ou dans le 33, n’oubliez pas: mettez vous aussi sur votre 31 et gare à votre monture, les paparazzis adeptes de la démarche de vélophonie ne sont pas loin;-)

++ Pour aller plus loin ++

Si les Français roulaient trois fois plus à vélo, pour atteindre 300 kilomètres par an, ils doubleraient les créations d’emplois dans ce secteur.

Pourtant, en roulant « seulement » 250 à 300 km par an, comme les Allemands (ainsi d’ailleurs que les Alsaciens, comme on peut le lire ci-contre), ils doubleraient le chiffre d’affaires et le nombre d’emplois dans l’économie du vélo, et ils tripleraient les économies de dépenses de santé publique, relève l’organisme public Atout France dans une étude récente sur l’économie du vélo.

Au pays du Tour de France, le vélo n’est pas souverain. Certes, les Français en ont acheté 3,1 millions l’an dernier, et avec 5 vélos pour 100 habitants, ils sont au quatrième rang mondial. Mais quand il s’agit de monter en selle, c’est une autre histoire : avec 87 km par an, les Français sont dans le « grupetto » européen des utilisateurs de vélo, très loin des Danois et des Hollandais (800 à 1000 km par an).


4 commentaires à “Bordelaises et bordelais version… Cycle Chic!”

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Papilles et Pupilles and SoAnn, Ecologie_FR. Ecologie_FR said: Bordelaises et bordelais version… Cycle Chic! (Ecolo-Info): Par Anne-Sophie… Bordeaux n'est plus parsemée de faç… http://bit.ly/9KIBPf [...]

  2. Camille dit :

    Très joli blog, il y a déjà de chouettes photos. On devine la beauté de Bordeaux derrière ces portraits de cyclistes, une super pub pour notre ville !

  3. Barnabé dit :

    Bruxelles, ville cyclable. Hum, dans le future?

  4. [...] mêmes ne trouvaient pas de vêtements vélo esthétiques et pratiques” (quand je vous dis qu’on cycle chic à Bordeaux, c’est pas pour rien [...]

Répondre