A Propos

Contact

Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Medias » Reportage TV

Ce soir sur les Ondes Vertes : A quoi rêvent les brésiliens ?


Le 21 septembre 2010 | Par

Agnès

Ses articles

Totalement immergée dans un mode de vie écologique, je traque sans relâche dans le quotidien les initiatives et les leviers permettant de changer les comportements et bouger les lignes.

En attendant le retour prochain des Ondes Vertes dans une version améliorée et plus quotidienne (si, si !), j’aimerais attirer votre attention sur la Thema proposée par Arte ce soir à partir de 22h15.

Deux documentaires réalisés par Kakie Roubaud pour comprendre les enjeux du Brésil, première puissance industrielle de l’hémisphère sud à la veille des élections présidentielles du 3 octobre.

« Cette Thema aurait pu s’appeler « Notre futur brésilien ». Elle parle autant d’Amérique du Sud que de notre avenir commun. L’expérience sera-t-elle contagieuse ? » s’interroge la réalisatrice.

Début de réponse ce soir sur Arte.

22h30 – Le monde selon Brasilia

Le Brésil a pris la tête du combat pour un nouvel ordre mondial. Tour d’horizon en forme de ballet diplomatique.

Dixième puissance économique mondiale et première puissance industrielle de l’hémisphère Sud, le Brésil est aussi membre du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), l’influent club qui tire la croissance mondiale. L’enjeu climatique en fait un acteur de premier rang, chahuté et courtisé par les États-Unis comme par l’Europe pour son éthanol. Et en bon élève de l’ONU, malgré la persistance d’inégalités extrêmes, il sert de modèle aux petits pays du Sud pour l’éradication de la faim, la réduction de la pauvreté, la promotion des femmes, la lutte contre le sida… Autant de dossiers qu’il sera difficile d’abandonner pour celui, ou celle, qui va succéder au président Lula Da Silva.
Ce film donne la nouvelle mesure internationale d’une démocratie de 193 millions d’habitants, qui n’a pas la bombe atomique, mais exige un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU et réclame une refonte du système monétaire international. Tourné en avril 2010 dans l’Itamaraty, le ministère des Affaires étrangères à Brasilia, il nous convie à un passionnant ballet diplomatique mené par Celso Amorim, le maître des lieux, où se succèdent tous les grands et moins grands de ce monde.

23h20 – Une aventure nommée Brésil

Comment un pays grand comme deux fois l’Europe invente la démocratie participative.

Tout juste sorti de la dictature à la fin des années 1980, le Brésil adopte une constitution progressiste et tente de prendre à bras-le-corps des maux tels que la violence urbaine, la sécheresse, la déforestation, le pillage des ressources naturelles… Des problématiques mondiales, auxquelles il cherche des solutions inédites, multipliant les expérimentations « citoyennes ». Kakie Roubaud nous guide à travers l’immensité et la diversité brésiliennes, d’une école de musique innovante dans une favela de São Paulo au programme social Bolsa Familia, qui a permis à 13 millions de familles de sortir de la pauvreté ; et d’une expérience agricole de pointe dans le Nordeste aux seringeiros de l’Amazonie. Le Brésil, à rebours des discours dominants, montre que la croissance économique ne se fait pas forcément au détriment du progrès social.

++ Pour aller plus loin++

  • Le site d’Arte
  • Le social stock exchange brésilien : Kakie Roubaud interroge Sonia Bruck, coordinatrice de la Bourse la Bovespa, à Sao Paulo. Pour comprendre comment ce temple de la finance s’est réorienté vers les valeurs sociales et environnementales.


Un commentaire à “Ce soir sur les Ondes Vertes : A quoi rêvent les brésiliens ?”

  1. Shabnam dit :

    yes! t’es de retour sur les ondes ; )

    seul hic sur le quotidien: on rate l’info, comme moi à propos de ce docu… : (
    je me rattraperai avec la rediff.

    bises
    shabnam

Répondre