A Propos

Contact

Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Société » Biodiversité

Si graciles leucorrhines


Le 26 juin 2009 | Par

Richard

Ses articles

Les Leucorrhines figurent parmi les plus jolies de nos libellules. Elles constituent aussi l’un des genres les plus menacés en raison de leurs exigences écologiques. Leurs populations se sont considérablement affaiblies ces dernières décennies en Europe suite à la dégradation de la qualité des eaux des mares ainsi qu’à l’introduction de poissons pour la pêche de loisirs. Les poissons carnivores tels que truites et ombles dévorent les larves tandis que les espèces plus herbivores, carpes et tanches notamment, détruisent les plantes aquatiques nécessaires à la ponte.

La Leucorrhine douteuse, moins menacée que les autres espèces du genre, grimpe jusqu’à 1800 mètres dans le massif alpin. Elle se reproduit dans les mares et tourbières en cohabitation avec d’autres libellules patrimoniales comme la Cordulie des Alpes et des amphibiens tels que le Triton alpestre.

Sa présence est donc un indicateur de qualité des milieux.

Photo : Richard Gonzalez


4 commentaires à “Si graciles leucorrhines”

  1. catherine dit :

    Je connaissais sa cousine la libellulae depressae (dépressive)
    merci pour cette belle photo Richard!

  2. christian dit :

    C’est une activité qui n’est plus de mon age, du moins de cette façon!!!

  3. Richard dit :

    Catherine, c’est même la Libellule déprimée, hihihi ! (ainsi nommée en raison de la forme de son corps)

    Christian, meuh non, toujours vert toi ! Ca fait plaisir de te voir par ici ;-)

  4. Tiph dit :

    Pourtant elle n’a pas de quoi déprimer, là. ;-)

    Merveilleuse photo, la nature à nue et dans toute sa splendeur.

Répondre