A Propos

Contact

Newsletter

Recherche

Aide RSS FanPage FB Twitter

Matière grise pour évolution verte

Société » Philosophie

Imitons la nature pour innover!


Le 19 octobre 2008 | Par

Ses articles

Vous êtes nombreux à nous écrire pour participer à l’aventure Ecolo-Info. Comme nous ne pouvons systématiquement élargir l’équipe et que nous avançons par paliers afin d’assurer une bonne cohésion interne du projet, nous avons décidé, lors de notre dernier week end de travail, d’ouvrir un profil de « rédacteur invité » afin de vous donner la parole.

Si vous assistez à une conférence intéressante dont vous souhaitez offrir un résumé aux internautes, si vous avez vécu une expérience que vous souhaitez partager avec d’autres, si vous souhaitez apporter un témoignage sérieux sur une thématique qui vous anime… n’hésitez pas à nous envoyer vos contributions: nous prendrons le temps de les lire, et nous déciderons alors si oui ou non nous publions votre texte!

Pour inaugurer le bal aujourd’hui, voilà un texte de Maxime de Rostolan, un bon Ami – je dois l’avouer! – qui a assisté à une conférence à laquelle je souhaitais également aller mais sans avoir la possibilité de me libérer. J’ai entendu parler du projet de Gunter Pauli cet été déjà et attendais la réunion de l’UICN en octobre pour vous le présenter, mais Max sait mieux en parler que moi, donc à lui la parole!:-) – Signé: Anne-Sophie

Comment faire du plastique sans pétrole? Comment récupérer de l’eau dans le désert ? Qui a inventé le système de climatisation le plus performant au monde, sans besoin d’énergie ?

Une seule piste de réflexion : la nature…

Gunter Pauli a créé Ecover en 1992, entrant avant tout le monde dans le créneau des produits d’entretien et phytosanitaires biologiques. Refusant par principe de faire de la publicité, cette société aurait pu rester un microphénomène si elle n’avait pas adopté, naturellement, un fonctionnement propre : conçue pour économiser un maximum d’énergie, l’usine arbore un toit végétal, ses murs sont faits en briques recyclées et le système de traitement des eaux usées tourne grâce aux énergies solaire et éolienne produites in situ.

Cette particularité a valu à Ecover la visite de nombreux journalistes et entrepreneurs qui l’ont fait connaître et démarré sur les chapeaux de roue.

Gunter était lancé !

Gunter Pauli

Au bout de quelques mois, ce jeune entrepreneur belge se rend compte de l’impact de son activité : en Indonésie, il découvre les ravages de la déforestation. Il décide alors immédiatement de trouver un nouveau modèle, qui aura pour objectif de ne rien polluer !

A force de bonnes idées, et grâce à un programme de financement du gouvernement japonais, il réunit un groupe de chercheurs et leur demande de référencer toutes les curiosités de la nature qui pourraient répondre à des besoins de l’homme.

2100 mécanismes ou merveilles de la nature sont ainsi listés, et Gunter, aidé par des directeurs de grands groupes, des analystes financiers, ou encore Al Gore, sélectionne les 100 technologies les plus prometteuses.

Gunter Pauli

Jeudi 2 octobre 2008, à la CCI de Paris, Gunter raconte son parcours à un auditoire d’une centaine de personnes.

Des exemples fascinants

Le zèbre est noir et blanc….pourquoi ?

Les rayures noires chauffent, et l’air chaud monte…créant un appel de l’air situé au-dessus des bandes blanches…une circulation d’air se met ainsi en place, et le zèbre gagne 9°C par rapport aux autres animaux ! Un ventilateur intégré…

Comment les termites font-ils pour conserver une température constante dans leur termitière ?

Inconscients des mathématiques linéaires, qui selon nous doivent gouverner le monde, les termites font confiance à l’expérience…et un modèle inné de mathématiques non linéaires (quand on voit d’ailleurs les ravages financiers des mathématiques linéaires, on se demande à quoi tient notre monde…). Ainsi, une circulation naturelle de l’air chaud et froid maintient une atmosphère acceptable toute l’année, jour et nuit !

Imiter la nature permet d’innover! Ce n’est pas nouveau, mais l’idée ici est de vraiment passer de la théorie à la pratique!

Comment récupérer de l’eau en plein désert ?

Un scarabée du désert de Namibie dispose d’une carapace hyper performante, bien que naturelle. Composée de micro-épines hydrophobes, disposées sur un réseau de micro-crevasses hydrophiles, elle attire l’eau de l’air sans énergie et offre au scarabée le luxe de prendre sa douche tous les matins, dans un désert où l’on n’a pas vu de pluie depuis 7 ans !!!

…et cela dure ainsi pendant une heure et demie : le plastique CO2, la super superglu naturelle, les bactéries recycleuses de métaux, l’algue anti-bactérienne, le lézard à la peau sans frottement, la peau du concombre de mer qui se rigidifie au moindre contact,…

Gunter Pauli nous parle de changement, d’une nouvelle vision du monde où l’homme ne créerait réellement que ce dont il a besoin*. L’espèce humaine est jeune, et doit trouver sa place sur la Terre. Nous sommes la seule espèce à produire des choses dont on ne sait pas quoi faire…il nous faut apprendre de la nature pour mieux vivre avec elle.

Il travaille aujourd’hui avec de nombreux dirigeants, les accompagne dans une refonte complète de la société…ca va prendre du temps, et nous, on compte bien être de la partie !

++ Notes ++

*Une loi de base de l’économie, énoncée par Ruetker et Walker (1987) dit : ‘’produis ce dont le client a besoin’’. Mais qui a aujourd’hui besoin de déchets ? voire de déchets nucléaires ?

Maxime travaille chez Deyrolles, s’engage à titre personnel dans de nombreux projets. Il a notamment mené le projet EauDela il y a quelques années. Il est fort probable que les idées de Gunter lui donne envie de monter un autre projet!;-)

++ Liens ++

Photo de Gunter Paoli: World Changing


6 commentaires à “Imitons la nature pour innover!”

  1. Isolde dit :

    Merci pour ce billet vraiment passionnant ! Cela donne envie d’en savoir plus !

  2. Wouah, j’ai trouvé ton article tout à fait passionnant. ça faisait longtemps que je n’avait rien lu sur le biomimétisme, or cela me semble être une piste de réflexion tellement fascinante. Je ne connaissait pas cette histoire de drôle de Zèbre. Je te donnes un lien sur mon blog où, l’an dernier, j’avais écris un petit aricle sur le même sujet… En moins pro que toi…. C’est ma spéciale dédicace à la planète.
    Bonne journée
    http://anosenfants.typepad.fr/le_blog_des_bonnes_ondes/2007/03/spciale_ddicace.html

  3. [...] Comment faire du plastique sans pétrole? décembre 3, 2008 Posted by tributerre in Basics. Tags: Exemples, Gunter Pauli, Imitation, Nature trackback Voilà un article écrit par Maxime de Rostolan sur Ecolo-Info le dimanche 19 Octobre 2008. [...]

  4. [...] Comment faire du plastique sans pétrole? octobre 25, 2008 Posted by tributerre in Basics. Tags: Exemples, Gunter Pauli, Imitation, Nature trackback Voilà un article écrit par Maxime de Rostolan sur Ecolo-Info le dimanche 19 Octobre 2008. [...]

  5. [...] avec Gunter Pauli (le fondateur de la marque Ecover et du Zero Emission Research Institute, dont Maxime nous a parlé ici) et, au cours de la discussion, l’une de ses remarques m’a profondément marquée: [...]

Répondre